Rencontre de parents le 23 novembre 2017 de 18h00 à 21h00

L'école

Services aux élèves

AVSEC

L’animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire favorise chez les élèves le développement d’une vie spirituelle autonome et responsable. Son travail contribue à l’édification d’une société harmonieuse et solidaire.

Ce service n’est pas un lieu de formation spirituelle ou idéologique. Ce sont les élèves qui explorent et déterminent les progrès qu’ils désirent accomplir, tant dans leur vie spirituelle que leur engagement communautaire.

Plus concrètement, l’animatrice de vie spirituelle et communautaire organise des activités et des événements qui stimulent à la fois l’esprit communautaire du jeune, ainsi que sa conscience sociale et sa spiritualité. Grâce à ce service, l’école secondaire des Sources compte désormais un Magasin du monde. Il s’agit d’une entreprise d’économie sociale, gérée par et pour les jeunes, vouée à la promotion et à la vente de produits issus du commerce équitable. Un comité de développement durable a également été mis sur pied à l’école. Les paniers de Noël, la caravane de la tolérance, la soirée interculturelle, le comité écho-monde et la collecte de fonds Soif de justice, sont quelques exemples des projets mis sur pied grâce à ce service. Pour connaître toutes les réalisations, suivez le lien au bas de la page.

Le Service d’animation spirituelle et d’engagement communautaire (SASEC) a vu le jour en 2001, suite au débat sur la place du religieux à l’école, donnant ainsi de nouvelles orientations à l’école publique québécoise.

Le SASEC est l’un des services éducatifs auxquels l’élève a droit en fonction de la Loi sur l’instruction publique (LIP) et du régime pédagogique. L’article 36 de la LIP précise que l’école doit «…faciliter le cheminement spirituel de l’élève afin de favoriser son épanouissement ».

De par sa perspective intégratrice, ce service non confessionnel est un moyen privilégié de contribuer au développement global de l’élève. Il aide l’école à répondre au désir de tous les élèves de s’accomplir et de s’entreprendre sur le plan personnel et social.

Principes d'action du SASEC

  1. Favoriser la réussite globale de l’élève 
  2. Faire vivre à l’élève des expériences diversifiées 
  3. Accompagner l’élève dans le développement d’une conscience de soi et d’une conscience sociale 
  4. Amener l’élève à construire des liens et du sens 
  5. Agir de manière concertée avec le milieu 
  6. Collaborer avec la communauté

 

Consultez la page Facebook du Magasin du Monde de l’école secondaire des Sources.

Consultez le Bilan 2014-2015 du service d’animation de vie spirituelle et communautaire.

 

 
 
 

Bibliothèque

La bibliothèque de l’école secondaire des Sources a pour mission de mettre à disposition des élèves et des enseignants l’ensemble de la collection de livres et d’ouvrages de l’école, en plus de promouvoir la lecture.

La collection, qui comporte 19 000 titres, est régulièrement mise à jour afin de tenir compte du développement des connaissances. Les nouvelles acquisitions sont faites en fonction de la clientèle et assurent le soutien pédagogique en fonction des programmes. Des romans, des revues, des bandes dessinées et des documentaires sur plusieurs sujets sont mis à la disposition des élèves. On trouve des titres en français, en anglais, en espagnol et même en japonais.

Dix-huit postes informatiques et 2 postes de consultation du catalogue de la bibliothèque favorisent l’accès à la documentation et à l’information.

Les jeunes ont accès à la bibliothèque sur base individuelle pour la consultation, les recherches personnelles, l’impression de travaux et le service de prêt, en plus d’y accéder lors de certains cours. Les élèves ont le droit d’emprunter 4 documents à la fois. La durée du prêt varie en fonction du type de document emprunté.

Les heures d’ouverture sont du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h.

 

 
 
 

Prévention des toxicomanies

L'école secondaire des Sources collabore avec l'organisme Cumulus afin de faire la prévention des toxicomanies auprès des jeunes. L'intervenante effectue divers ateliers de prévention à tous les niveaux, organise certains kiosques d'information les midis et autres activités de prévention. Pour les jeunes ayant des besoins plus personnalisés, elle est disponible deux journées par semaines pour les rencontrer individuellement. Elle répond à leurs questions et leur offre le soutien nécessaire à leur cheminement de vie. Dans une perspective d’approche globale qui est centrée sur le jeune, les intervenants de Cumulus préconisent l’approche de la gestion expérientielle ainsi que les techniques de l’entrevue motivationnelle.

 

Programmation des ateliers :

Cumulus offre une programmation complète pour les jeunes du secondaire. Les ateliers peuvent s’offrir de façon continue. Ainsi, les jeunes reçoivent un atelier différent chaque année.

 

Atelier 1 : Tableau des drogues (1re sec)

Cet atelier interactif contient beaucoup d’information sur les drogues et leurs effets.

 

Atelier 2 : Plaisir (2e sec)

Pourquoi aborder le plaisir? Et bien, la majorité des consommateurs parlent du plaisir comme premier motif de consommation. Nous discutons donc avec eux de la notion de plaisir et tout ce qu’il comporte ainsi que la récupération.

 

Atelier 3 : Le cycle de l’assuétude (3e sec)

Ce troisième atelier fait suite à celui sur le plaisir et aborde la notion de dépendance. Avec les étudiants, l’intervenant aborde le cycle de l’assuétude qui peut être vécu par certains consommateurs de drogue.

 

Atelier 4 : Aphrodite et Dionysos (4e sec)

La consommation de drogue et la sexualité sont étroitement liées que ce soit par la motivation à passer à l’acte ou par le fait que plusieurs jeunes vivent leurs premières expériences sexuelles sous l’effet de substances psychotropes. Cette rencontre combine réflexion, discussion et jeu.

 

Atelier 5 : L’après-bal (5e sec)

Lors du bal de fin d’année de cinquième secondaire, plusieurs jeunes consomment diverses substances pendant la soirée. Certains s’organisent aussi des «après-bals» où la mode du camping est à l’honneur. Cet atelier vise à réviser avec eux les effets des différentes drogues (incluant les mélanges), offrir des conseils pour une meilleure gestion de leur consommation ainsi que ce qu’il faut faire en cas d’intoxication. Les élèves repartent avec une trousse « Au cas où » comprenant une révision des conseils abordés ainsi qu’un condom. Le tout dans le but d’une célébration sans problème.

 

Pour de plus amples informations, visitez : http://www.projetcumulus.ca/

 

 
 
 

Orientation

L’école secondaire des Sources offre des consultations en orientation scolaire à tous ses élèves. Les jeunes de 4e et 5e secondaire sont particulièrement visés par ce programme. Les intervenants ont pour mission de répondre aux besoins généraux d’orientation ainsi qu’aux jeunes ayant des problématiques particulières. Par son travail, la conseillère en orientation apporte à l’élève un éclairage afin de lui permettre de mieux se définir, de mieux comprendre les différents aspects qui influencent ses choix et de donner un sens à ses apprentissages. Le but ultime de cette démarche est que chaque jeune puisse trouver sa place au sein de la société. 

Dans la vie d’un individu, des périodes ou des stades précis mènent à un choix de carrière. Il s’agit d’un processus qui se poursuit tout le long d’une vie puisque la préférence pour un travail ou un domaine peut fluctuer selon les influences, les besoins, les intérêts et les capacités d’un individu.

La conseillère en orientation vise le mieux-être personnel et professionnel des jeunes en mobilisant leur potentiel et en les aidant à prendre leur place dans la société tout au long de leur vie. Elle intervient auprès des élèves afin de répondre aux besoins généraux d’orientation ainsi qu’à ceux qui ont des besoins particuliers (EHDAA, problèmes d’orientation, prise de décision, anxiété, etc.). Son travail est d’accompagner l’élève dans la découverte de soi et l’exploration concrète et active du monde de la formation et du travail. Elle incite le jeune à s’interroger sur son identité, ses intérêts, ses valeurs, ses forces ainsi que sur son avenir. Elle accompagne le jeune dans l’exploration des options qui se présentent à lui pour son avenir, selon les critères de celui-ci. La conseillère en orientation vise également le développement de l’autonomie du jeune et l’optimisation de ses ressources personnelles.

Il y a trois niveaux d’interventions en orientation scolaire : les besoins généraux, les besoins d’intervention et les besoins particuliers. Des rencontres de groupes, des activités en petits groupes ainsi que des rencontres individuelles sont organisées afin de répondre aux besoins de chaque jeune.

Les rencontres de groupe comportent des activités ponctuelles qui répondent aux besoins généraux. Par des exercices ludiques, les jeunes participent à des exercices de connaissance de soi et des tests de personnalités et d’intelligences multiples. Les banques de données informatiques, les documents d’information, les conférences pour les parents, les journées-carrière et les projets personnels d’orientation sont quelques outils fournis aux jeunes. Les participants sont invités à se pencher sur leurs intérêts, leur potentiel, leur personnalité, et ce qui les aidera à faire des choix réfléchis tout au long de leur parcours académique.

L’intervention en groupe restreint permet à la conseillère en orientation de porter une attention plus particulière à chaque participant, mais aussi à la dynamique de groupe. Par des activités plus structurées telles des tests psychométriques, elle tente de répondre aux objectifs communs présents chez certains élèves qui requiert une intervention plus soutenue. La dynamique de groupe restreint a l’avantage de permettre des échanges et des rétroactions utiles à chaque participant. 

Les rencontres individuelles permettent d’accompagner l’élève dans la reconnaissance ou la prise de conscience de ses intérêts, de ses forces, de ses compétences et de ses expériences. Cela permet au jeune de planifier son cheminement d’étude, d’établir des objectifs réalistes en trouvant les moyens pour y parvenir, et de faire des choix en conséquence. Ces rencontres amènent le jeune à mobiliser ses ressources personnelles pour lui donner confiance en ses capacités.

Des rencontres sont également organisées pour orienter les élèves dans le choix de leurs cours à des Sources en 2e, 3e et 5e secondaire.

 


 
 
 

Psychoéducation

La psychoéducation en milieu scolaire comporte le dépistage, l’évaluation et l’accompagnement d’élèves susceptibles de présenter des difficultés d’adaptation. Son rôle de soutien et de conseil en matière de stratégie, de choix d’attitude et d’approche est essentiel pour favoriser le développement de comportements sociaux souhaitables et de compétences souhaitables.

Le rôle du psychoéducateur en milieu scolaire est d’intervenir et de trouver des moyens afin de permettre à l'élève de développer ses capacités. Il travaille à la prévention de la violence ou de comportements non désirables en milieu scolaire.

Il évalue et intervient auprès des jeunes afin de les aider à mieux fonctionner à l’école lorsqu’ils vivent des situations difficiles, par exemple. Il anime aussi différentes activités de prévention. Ce qui particularise l’intervention du psychoéducateur, c’est qu’il porte une attention à l’élève au jour le jour. Il observe et l’accompagne dans son quotidien.

Il y a trois niveaux d’intervention en psychoéducation. Les interventions universelles incluent des ateliers en classe pour contrer l’intimidation; des activités en lien avec la persévérance scolaire ainsi que des activités de passage du primaire au secondaire.

Les interventions ciblées, en sous-groupe, s’adressent aux jeunes qui ont des besoins particuliers. Des ateliers d’estime de soi, sur l’intimidation, sur la gestion du stress ou de développement de stratégies gagnantes permettent aux élèves plus vulnérables de recevoir le soutien d’un professionnel.

Les interventions individualisées sont plus intensives et spécialisées. Elles demandent la collaboration des parents, des enseignants, de la direction et d’autres intervenants. Des rencontres hebdomadaires sont prévues avec l’élève, afin d’assurer la tenue de son dossier.

Le service de psychoéducation favorise l’adaptation des élèves en difficultés par le développement de comportements autonomes et appropriés. Le psychoéducateur évalue son comportement à l’aide d’outils standardisés et détermine les mesures nécessaires à la rééducation, le cas échéant.

 


 
 
 

Travail social

Les travailleurs sociaux du CLSC Pierrefonds sont présents dans les écoles secondaires publiques du territoire. Un travailleur social est présent à l’école des Sources trois jours par semaine pour répondre aux besoins de la clientèle. Les rendez-vous sont pris sur base volontaire ou sur recommandation de la direction.

Les adolescents et leurs familles peuvent recevoir des services de consultation psychosociale. Les problèmes reliés à la vie familiale, les troubles de comportements chez les jeunes, la violence conjugale et familiale ne sont que quelques exemples des nombreuses problématiques rencontrées.

Les rencontres peuvent se faire à l’école ou au CSLC Pierrefonds.

 


 
 
 
Message
Ok
AnnulerConnexion