Portes ouvertes le 22 septembre 2017 : Présentation PEI à 17h30 et 20h, présentation Sport-études à 18h et 20h30, circuit découverte des divers départements de 18h à 21h. Venez en grand nombre !

L'école

Encadrement

Plan de lutte contre l’intimidation et la violence

 

Vous apprenez qu’un jeune est victime d’intimidation ou de violence, n’hésitez pas à le protéger. Soyez assurés qu’il est prioritaire pour l’ensemble de l’équipe-école que chaque enfant s’épanouisse dans un climat sain et sécuritaire. En conséquence, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel intimidationdessources@csmb.qc.ca ou par téléphone 514 855-4208. Toutes les communications sont confidentielles.

 

Voici les documents en lien avec notre plan de lutte :

 

 
 
 

Enseignants ressources/titulariat/récupération  

Enseignants ressources 

La tâche de l’enseignant ressource est multiple. Sa mission est de collaborer avec les enseignants, les parents et les autres intervenants afin de favoriser la réussite des élèves en difficulté. Il accompagne le jeune dans son parcours scolaire dans le respect et encourage l’autonomie et la persévérance de l’élève. Il établit une stratégie de réussite personnalisée pour chaque élève dont il est responsable. Il rencontre les élèves individuellement ou en groupe, selon les besoins.

 

Au premier cycle, son rôle est de soutenir les élèves à risque ou ayant des difficultés académiques et comportementales afin de permettre une intégration harmonieuse au secondaire. Au deuxième cycle, sa tâche est de soutenir les élèves à risque de décrocher ainsi que les élèves ayant des difficultés académiques et comportementales, en vue de l’obtention d’un diplôme.

L’enseignant ressource établit également un contact avec le parent par téléphone ou courriel. Des interventions parents/élèves/enseignant ressource prennent la forme de carnet de récupération, de rencontre entre les parents et la direction, l’analyse du bulletin à chaque étape, par exemple.

Il assure la création de feuilles de route, un suivi des contrats de classe et fait partie du comité de persévérance.

Il peut être appelé à jouer un rôle de soutien auprès des nouveaux enseignants.

 

Titulariat 

Chaque titulaire est responsable d’un groupe-élève. Il rencontre régulièrement chaque élève de son groupe afin d’assurer un suivi. C’est le titulaire qui agit à titre d’intermédiaire entre la direction et l’élève, qui survole son bulletin avec lui, qui dresse un portrait de l’élève et qui gère sa grille de conduite.

 

Récupération 

Sur base volontaire, chaque enseignant peut donner des disponibilités afin de rencontrer les élèves qui ont besoin de revoir certaines notions. Par des explications et des exercices, sur l’heure du dîner ou en soirée, l’enseignant assure que la matière est bien assimilée par le jeune. Les périodes de récupération se donnent normalement deux fois par cycle.

 

 
 
 

Persévérance scolaire 

Le comité de persévérance scolaire de l’école secondaire des Sources entreprend des actions concrètes afin de soutenir les élèves dans leurs cheminements scolaires.

Le comité est composé de membres de la direction, de techniciens en travail social et en éducation spécialisée, d’un enseignant, d’un psychoéducateur et d’une psychologue. 

Les actions entreprises sont multiples et s’adressent à toute la clientèle de l’école. Des suivis plus ciblés sont adressés à des jeunes plus à risque, sur base volontaire de ces derniers.

Un travail de sensibilisation visant à faire comprendre les enjeux du décrochage et l’importance de la persévérance est fait auprès de tous les élèves. Des activités sont organisées pour tous les élèves de l’école en lien avec la persévérance scolaire. Par exemple, lors des Journées de la persévérance scolaire (JPS), un mur de la persévérance est affiché dans l’école, sur lequel chaque jeune publie un message. Tenues annuellement à la troisième semaine de février, les JPS correspondent à une période clé de l’année scolaire pour parler de l’importance de la persévérance scolaire. Des conférenciers sont aussi invités afin de partager leurs parcours et leurs défis avec les jeunes. En 2014, les élèves du 2e cycle ont reçu la visite de Lucas Patuelli, un danseur de break-dance atteint d’arthrogrypose.

Un suivi quotidien des absences non motivées est également assuré par un membre du comité.

Les interventions de groupe se tiennent durant des périodes clés de l’année, par exemple avant une période d’examens.

Des interventions structurées sont prévues pour les jeunes qui le désirent afin de les accompagner vers la réussite. Un soutien académique et personnel leur est alors fourni. L’école secondaire des Sources favorise une approche basée sur l’écoute et la confiance mutuelle entre l’intervenant et le jeune. Le décrochage est principalement causé par des élèves qui sont très peu motivés, qui présentent des troubles de comportement, des comportements asociaux ou dépressifs.

Le jeune suivi en persévérance scolaire doit se fixer un objectif réaliste et mettre en place les moyens de l’atteindre. Le rôle de l’intervenant est de l’accompagner dans cette démarche, en plus de le soutenir dans son cheminement académique et personnel. L’accompagnement personnel vise le développement de la confiance en soi, l’autonomie et l’automotivation.

Un relais est assuré entre les intervenants afin d’assurer un soutien constant aux élèves qui en ont besoin.

 

 
 
 

Programme pas-à-pas

Le programme pas-à-pas de l’école secondaire des Sources facilite la passage du primaire au secondaire pour les nouveaux élèves.

Par des ateliers de groupe au cours de la 6e année du primaire, on prépare les plus jeunes au secondaire. À raison de plus de 6 ateliers, les jeunes peuvent faire part de leurs craintes et de leurs appréhensions face à cette nouvelle étape. Par des activités très pratiques, on tente de leur donner un aperçu de ce que sera leur nouvelle réalité. Déjà à cette étape, on cherche à générer un sentiment d’appartenance envers l’école. On leur montre des vidéos qui présentent l’école, une psychoéducatrice est invitée à venir parler afin qu’ils se sentent encadrés. Pratiquer à ouvrir un cadenas, connaître les règles entourant le port de l’uniforme ou apprendre à gérer son horaire grâce à son agenda : voici quelques points techniques abordés lors des ateliers.

Des rencontres sont également prévues avec les parents, afin de démystifier le passage au secondaire et de donner des trucs pour supporter leurs enfants dans cette épreuve. Une visite de l’école est organisée en fin d’année scolaire, généralement en mai. Les écoles desservies sont les écoles nourricières de l’école des Sources, soit Jonathan-Wilson, Jacques-Bizard, Murielle-Dumont et Dollard-des-Ormeaux.

Un accompagnement des jeunes est prévu lors des deux premiers trimestres, soit de septembre à décembre. L’éducatrice constitue un véritable point d’ancrage pour les élèves à l’école. Ils peuvent se référer à elle pour toute question ou inquiétude.

 

 
 
 

Soutien et encadrement des élèves

Les techniciennes en éducation spécialisée et les techniciennes en travail social de l’école secondaire des Sources appliquent des techniques de travail social afin de promouvoir la prévention en matière de toxicomanie, de violence, d’absentéisme, de décrochage scolaire ou autres. Elles aident individuellement ou collectivement les élèves qui présentent des problèmes de comportement. Chaque niveau a une professionnelle attitrée. 

Elles collaborent avec le personnel enseignant et les intervenants pour analyser les problèmes qui lui sont soumis et participer à la recherche de solutions appropriées. Elles coopèrent avec les organismes de protection de la jeunesse, notamment en signalant des cas d’abus.

Sous la responsabilité de la direction et en collaboration avec l’équipe multidisciplinaire, elles participent à l’élaboration et à la rédaction du plan d’intervention et prévoient les mesures pour atteindre les objectifs qui y sont déterminés.

Elles sont des intervenantes de première ligne qui recommandent les élèves aux professionnels concernés selon les besoins qu’ils présentent, peu importe sa nature. L’intimidation, des problèmes avec les parents, un cadenas qui ne s’ouvre pas, une blessure, la gestion de l’agenda, les retenues ne sont que quelques exemples des situations auxquelles elles répondent.

Les techniciennes en éducation spécialisée et en travail social sont de véritables points de repère pour les jeunes. Grâce à leur travail, le jeune est aidé à surmonter ses difficultés sociales, culturelles ou matérielles reliées à son environnement familial, social ou scolaire. Il est également sensibilisé aux diverses déviances ou dépendances par des réunions d’information en classe.

 

Message
Ok
AnnulerConnexion